Photos anciennes et historiques de Villiers-le-Bel, Île-de-France
autor

L'histoire de Villiers-le-Bel, Île-de-France en photos

La description: illiers-le-Bel est une commune française située à l'extrémité sud-est du Val-d'Oise en région Île-de-France, à quatorze kilomètres au nord de Paris. Elle est le chef-lieu du canton de Villiers-le-Bel. Ancien village rural du Pays de France devenu banlieue pavillonnaire dès les années 1920 avec la construction de lotissements, la commune a connu une profonde transformation sociale à la suite de l'implantation d'un grand ensemble à la fin des années 1950. La fondation du village remonterait au Ier ou IIe siècle comme l'atteste la présence d'un puits gallo-romain de cette époque dans la commune, au no 2 de la rue Jules Ferry5. Il est fait mention de Villiers en 3207 et le village est cité pour la première fois dans une charte de Louis le Pieux en 832. Les seigneurs du lieu, les Le Bel, famille au service du roi de France, sont mentionnés dans divers textes à partir de 1092. Le plus ancien connu est Matthieu le Bel qui était chevalier et vassal de l'abbaye de Saint-Denis. Les Le Bel adoptent le nom de Villiers à la fin du XIIe siècle.
En 1470, ce lieu, peuplé de 80 feux, était l'un des plus peuplés du diocèse de Paris. Le petit bourg vit à cette époque de l'agriculture, d'une importante activité dentellière et des carrières à plâtre (exploitation du gypse).
Le protestantisme se développe à cette époque, mais la révocation de l'édit de Nantes en 1685 provoque la démolition du temple, tandis que la communauté choisit la conversion, ou le départ du village.
Ouverture en 1859 de la gare de Villiers-le-Bel - Gonesse - Arnouville par la compagnie des chemins de fer du Nord. Le chemin de fer dessert la commune et comme dans la plupart des environs de la capitale, provoque une importante mutation sociale et économique. Le quartier de la nouvelle gare est progressivement loti et voit s'installer une population d'ouvriers et d'employés.
En 1859, toujours, la ligne de le premier tramway à vapeur de France est créé. Il relie la gare au village distant de 3 kilomètres environ.
Durant le siège de Paris en 1870, Villiers est sous le joug prussien.
Vers 1920, Villiers devient une banlieue pavillonnaire
En 1928, le tramway est électrifié.
En 1930, les premiers lotissements sortent de terre, et en 1931, la population de la commune a doublé.
En 1949, le tramway est remplacé par la ligne de bus 268 faisant cesser son exploitation
En 1950, la ville compte 5 000 habitants
En 1955 débute, à l'Est du village, la construction du grand ensemble les Carreaux de 1 600 logements est construit par les architectes Daniel Badani et Pierre Roux-Dorlut.
En 1958, la construction des bâtiments A, B et C (les Acacias, les Bleuets et les Clématites) de la copropriété de la Cerisaie commence.
En 1960, dans le quartier de la Cerisaie, après le bâtiment A, futur Acacias, c'est au tour du bâtiment B, futur Bleuets, de sortir de terre.
En 1964, débute la construction du grand ensemble du Puits la Marlière
Jusqu’à la loi du 10 juillet 1964, la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. Le redécoupage des anciens départements de la Seine et de Seine-et-Oise fait que la commune appartient désormais au Val-d'Oise après un transfert administratif effectif le 1er janvier 1968 et à son |arrondissement de Sarcelles.

Population: 28 041 hab.

Villiers-le-Bel. Cote de l'Espérance
Cote de l'Espérance
Villiers-le-Bel. Grande-Rue d'Aval
Grande-Rue d'Aval
Villiers-le-Bel. La Gare
La Gare
Villiers-le-Bel. La Gare
La Gare
Villiers-le-Bel. La Poste - Rue Pape-Carpentier
La Poste - Rue Pape-Carpentier
Villiers-le-Bel. Place de l'Église
Place de l'Église
Villiers-le-Bel. Route de Paris 1906
Route de Paris 1906
Villiers-le-Bel. Rue de l'Aistre
Rue de l'Aistre
Villiers-le-Bel. Rue de l'Aistre
Rue de l'Aistre
Villiers-le-Bel. Rue de Corne
Rue de Corne
Villiers-le-Bel. Rue Gambetta
Rue Gambetta
Villiers-le-Bel. Rue Jules Ferry
Rue Jules Ferry
Villiers-le-Bel. Rue du Malassis
Rue du Malassis
Villiers-le-Bel. Rue des Neufs Arpents
Rue des Neufs Arpents
Villiers-le-Bel. Rue de la République
Rue de la République
Villiers-le-Bel. Rue Thiers
Rue Thiers