Photos anciennes et historiques de Saumur, Pays de la Loire
autor

L'histoire de Saumur, Pays de la Loire en photos

La description: Saumur est une commune française sous-préfecture du département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire. Elle est la troisième commune du département en nombre d'habitants.
Saumur est particulièrement connue pour son École de cavalerie, son château et ses vins.
En 845, Saumur est pillée par le chef viking Hasting.
Vers 960, Thibaut le Tricheur fait construire le château de Saumur.
À la fin du Xe siècle, Gelduin, seigneur de Saumur, est vassal des comtes de Blois, ce qui en fait un ennemi du puissant comte d'Anjou, Foulque III Nerra. Alors que Foulque est sur le point d'assiéger Saumur, Gelduin obtient une trêve. C'est à cette occasion que Foulque, prenant son adversaire au mot, entame la construction d'une tour sur la rive gauche de la Loire qu'il aurait baptisée Trève. En 1026, Foulque Nerra s'empare de Saumur. Le monastère Saint-Florent est détruit. Un nouveau monastère est consacré cinq ans plus tard par l'évêque d'Angers.
En 1576, quelques années après ce massacre, le roi Henri de Navarre (futur Henri IV), échappé de Paris, vint se réfugier à Saumur, où il fut reçu avec empressement. Il s'y établit pendant plusieurs semaines, vivant sans religion, le roi ne se pressant pas de retourner au protestantisme35. En 1589, par le traité conclu entre lui et Henri III, Saumur lui fut cédé comme place de sûreté et comme passage sur la Loire. Cette ville fut donc, en quelque sorte, pour le futur roi la première marche du trône de France. Henri de Navarre confia la garde de Saumur à un de ses fidèles amis, l’une des figures les plus élevées et les plus expressives du protestantisme, Philippe Duplessis-Mornay, et en maintint le gouvernement quand il fut devenu roi.
Décrit comme possédant la distinction du gentilhomme qu’il était de naissance, l’austérité d’un plébéien, la science et la forme des plus lettrés de son temps, le courage d’un soldat et l’habileté d’un capitaine à la guerre, le zèle d’un apôtre pour sa religion et la mesure d’esprit d’un homme politique, Duplessis-Mornay a exercé une immense influence sur Saumur et sur son développement. Sous le gouvernement de celui que les catholiques appelaient « le pape des huguenots », Saumur en devint naturellement la métropole, autant qu’il pouvait en être le pape. Il y fit construire à ses frais un temple pour l’exercice du culte réformé. Il y fonda l’académie protestante, dont la renommée s'étendit non seulement en France, mais dans toute l’Europe, et à laquelle furent attachés comme professeurs les hommes les plus distingués du dedans et du dehors, et qui fut un foyer puissant de haut enseignement destiné à la jeunesse de la nouvelle religion. Des érudits à la renommée internationale comme Marc Duncan, Moïse Amyraut, Louis Cappel, Josué de la Place ou Tanneguy Le Fèvre, le père d’Anne Dacier, née à Saumur en 1654, figurèrent, entre autres, au nombre des professeurs de cette prestigieuse institution qui accueillit en outre de très nombreux étudiants étrangers, dont William Penn, le fondateur de la Pennsylvanie.

Population: 26 599 hab.

Saumur. Abbaye de Fontevrault
Abbaye de Fontevrault
Saumur. Avenue David d'Angers et la Gare
Avenue David d'Angers et la Gare
Saumur. Léglise Saint-Pierre et le Château
Léglise Saint-Pierre et le Château
Saumur. Hôtel de Ville
Hôtel de Ville
Saumur. Le Château
Le Château
Saumur. Le Marché Place de la République
Le Marché Place de la République
Saumur. Place de la Bilangé
Place de la Bilangé
Saumur. Place de la République
Place de la République
Saumur. Pont Cessart
Pont Cessart
Saumur. Rue Balzac et rue d'Orléans
Rue Balzac et rue d'Orléans
Saumur. Rue Dacier
Rue Dacier
Saumur. Rue Saint-Nicolas
Rue Saint-Nicolas
Saumur. Rue Waldeck
Rue Waldeck
Saumur. Le Théâtre
Le Théâtre
Saumur. Vue Générale
Vue Générale
Saumur. Vue prise du Pont Cessart
Vue prise du Pont Cessart