Photos anciennes et historiques de Saintes, Nouvelle-Aquitaine
autor

L'histoire de Saintes, Nouvelle-Aquitaine en photos

La description: Saintes est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants sont appelés les Saintais et les Saintaises.
En 1360, avec le traité de Brétigny, la ville, comme toute la Saintonge septentrionale, repasse aux mains des Anglais. Du 11 au 14 octobre 1361, Jean Chandos, lieutenant du roi Édouard III d'Angleterre et connétable d'Aquitaine, chargé d'appliquer le traité de Brétigny en particulier en Basse Saintonge, prend possession de la ville. Les « consuls » lui en remettent les clefs, ainsi que celle du pont. Jean Chandos les confie à Jehan de Boursy qui est nommé gouverneur. Puis il reçoit les serments de fidélité au roi d'Angleterre des principales personnalités de la ville89.
La ville est définitivement rattachée à la France en 1404.
En mai 1472, par ses lettres patentes, Louis XI confirme les privilèges de la ville, à la suite de la mort du duc de Guyenne, son frère90. En faveur de Saintes, il précise encore, en août 1476, les droits de la ville.
Au XVIe siècle, les conflits entre factions catholiques et protestantes conduisent à la destruction partielle de plusieurs monuments de la ville92. La paix revenue voit le développement d'une politique de contre-Réforme marquée par l'implantation de nombreux ordres religieux, tandis que la relative tolérance vis-à-vis des huguenots s'amenuise au fil des années, provoquant une émigration d'une partie de la population réformée.
Le XVIIIe siècle voit la cité se doter d'un plan d'urbanisme moderne. Des intendants tels que Guéau de Reverseaux engagent une politique de grands travaux se traduisant notamment par le percement de grandes artères rectilignes destinées à « assainir » la ville. Des hôtels particuliers sont élevés, tandis qu'est fondée une éphémère école de chirurgie.
En 1802, une réorganisation des circonscriptions ecclésiastiques fait perdre à Saintes son statut d'évêché. L'ancien diocèse de Saintes est rattaché à celui de La Rochelle. Huit ans plus tard, la préfecture est transférée à La Rochelle, marquant le début d'une période de marasme économique qui ne prend fin que sous le Second Empire.
L'hôtel de ville est aménagé en 1832 dans l'ancien doyenné du chapitre épiscopal. Ravagé par un violent incendie en 1871, le bâtiment est repris par l'architecte Charles Brouty.
L'arrivée du chemin de fer en 1867 et la création d'ateliers de réparation conduisent au développement d'un quartier cheminot relativement important. Ce dernier est l'un des plus touchés par le bombardement du 24 juin 1944, au cours duquel périssent près de 300 personnes. La reconstruction de la ville se termine en décembre 1956.
Saintes est également devenue, grâce à un important ensemble patrimonial gallo-romain, médiéval et classique, une ville touristique fréquentée, affiliée au réseau national des villes et pays d'art et d'histoire depuis 1990. La culture n'est pas en reste, Saintes étant dotée de plusieurs musées, d'un théâtre, de cinémas, de nombreux festivals et d'un centre européen de recherche et de pratique musicales implanté au cœur de l'abbaye aux Dames.
La valorisation du patrimoine de la commune conduit à l'obtention du label des villes d'art en 1967, puis de ville d'art et d'histoire en 1986.

Population: 29 550 hab.

Saintes. Avenue Gambetta
Avenue Gambetta
Saintes. Caserne de l'Abbaye
Caserne de l'Abbaye
Saintes. Cours National  et Cafe de Paris
Cours National et Cafe de Paris
Saintes. Cocher Saint-Eutrope
Cocher Saint-Eutrope
Saintes. Cours Nationale
Cours Nationale
Saintes. Église Saint-Pallais et Caserne Taillebourg
Église Saint-Pallais et Caserne Taillebourg
Saintes. Jardin du Palais de Justice
Jardin du Palais de Justice
Saintes. La-gare
La gare
Saintes. Le Pont sur la Charente
Le Pont sur la Charente
Saintes. La Grande Cour
La Grande Cour
Saintes. Le 6-e de Ligne-rentrant des manoeuvres
Le 6-e de Ligne-rentrant des manoeuvres
Saintes. Le marché et le clocher Saint-Pierre
Le marché et le clocher Saint-Pierre
Saintes. Place du Marché
Place du Marché
Saintes. Pont sur la Charente
Pont sur la Charente
Saintes. Quai de la République
Quai de la République
Saintes. Quai Reverseaux
Quai Reverseaux
Saintes. Rue Alsace Lorraine
Rue Alsace Lorraine
Saintes. Rue Saint-Palais
Rue Saint-Palais
Saintes. Sortie des Ateliers du Chemin de Fer de l'Etat
Sortie des Ateliers du Chemin de Fer de l'Etat
Saintes. Vue générale
Vue générale