Photos anciennes et historiques de Sotteville-lès-Rouen, Normandie
autor

L'histoire de Sotteville-lès-Rouen, Normandie en photos

La description: Sotteville-lès-Rouen, couramment appelée Sotteville, est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie. Elle est située sur la rive gauche de la Seine.
C'est le long de la Seine que la ville s'est d'abord développée dans l'ancien quartier de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption et les actuelles rue Pierre-Corneille, rue de Paris, rue Denis-Papin, rue Francisco-Ferrer, rue Littré, rue Dolet et rue d'Eauplet.
Une population agglomérée vivait là dès la plus haute Antiquité. Des vestiges gallo-romains en témoignent : des sépultures, des objets domestiques, des bijoux, des poteries, des pièces de monnaie et médailles ― tous d'époque romaine ― ont été découverts dans le quartier de Quatre-Mares lors des travaux entrepris pour la construction du chemin de fer en 1842-1843. La présence de ces objets antiques s'explique par le passage de la voie romaine qui allait de Rotomagus (Rouen) à Lutetia (Paris) par Uggade (Caudebec-lès-Elbeuf) et Mediolanum (Évreux).
Progressivement, la ville s'étoffe. Au XIe siècle, Sotteville est une bourgade s'étendant le long du chemin du Roi (aujourd'hui rue Pierre-Corneille). Elle comprend également le faubourg Saint-Sever, alors connu sous le nom d'Émendreville et peu habité. Celui-ci devra être cédé à Rouen en 1791 par décision de l'Assemblée constituante.
1662 : le père Nicolas Barré, béatifié par l'Église en 1999, et Françoise Duval ouvrent une école gratuite pour les filles de familles pauvres dont sortit, quelques années plus tard, la congrégation des Sœurs de l'Enfant Jésus, dite de la Providence de Rouen.
L'industrie fait son apparition à Sotteville en 1804 avec la fondation des établissements Bertel, point de départ du développement du textile. En 1843, c'est l'arrivée du chemin de fer qui va donner à Sotteville sa raison de vivre : la construction de la ligne « Paris - Rouen » (il faut 3 h 30 pour faire le trajet) concentre à Sotteville des installations d'entretien, de réparation et de construction ferroviaire (l'atelier de Quatre-Mares et l'atelier Buddicom, du nom de l'entrepreneur anglais William Buddicom créateur de l'usine construite aux Chartreux et dont la représentation de la locomotive éponyme figure dans l'ancien blason de la ville), et plus tard de triage.
La ville s'étend peu à peu. Le centre-ville (de l'époque) se constitue avec la construction de la mairie (inaugurée le 9 mai 1841) juste à côté de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption et le marché qui s'installe devant.
Seconde Guerre mondiale : du 4 septembre 1939 au 30 août 1944, l'aviation allemande puis les Alliés bombardent à 38 reprises la gare de triage. Ces bombardements perturbent le trafic ferroviaire et sèment la mort et la désolation dans la ville. Celui de la nuit du 18 au 19 avril 1944 est le plus terrible. En une nuit, la ville est dévastée et le centre ville a quasiment disparu. Sotteville est libérée le 31 août 1944.

Population: 28 958 hab.

Sotteville-lès-Rouen. Ecole Renan, rue Garibaldi
Ecole Renan, rue Garibaldi
Sotteville-lès-Rouen. La Barrière
La Barrière
Sotteville-lès-Rouen. La Gare
La Gare
Sotteville-lès-Rouen. La Gare
La Gare
Sotteville-lès-Rouen. La Mairie
La Mairie
Sotteville-lès-Rouen. Le Marché
Le Marché
Sotteville-lès-Rouen. La Poste et Rue de la République
La Poste et Rue de la République
Sotteville-lès-Rouen. Place de la Liberté
Place de la Liberté
Sotteville-lès-Rouen. Place de la Mairie
Place de la Mairie
Sotteville-lès-Rouen. Place Voltaire - Rue de Sotteville
Place Voltaire - Rue de Sotteville
Sotteville-lès-Rouen. Rue Émile Zola
Rue Émile Zola
Sotteville-lès-Rouen. Rue Jean Cécile
Rue Jean Cécile
Sotteville-lès-Rouen. Rue de Paris et Place de l'Église
Rue de Paris et Place de l'Église
Sotteville-lès-Rouen. Rue de Paris
Rue de Paris
Sotteville-lès-Rouen. Rue Pierre Corneille
Rue Pierre Corneille
Sotteville-lès-Rouen. Rue de la République
Rue de la République