Photos anciennes et historiques de Riom, Auvergne-Rhône-Alpes
autor

L'histoire de Riom, Auvergne-Rhône-Alpes en photos

La description: Riom est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme, en région d'Auvergne-Rhône-Alpes. Elle possède sa propre unité urbaine qui s'intègre à l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.
Elle est depuis l'époque médiévale une ville rivale de Clermont-Ferrand, la capitale historique et culturelle de l'Auvergne. Elle fut néanmoins capitale du duché d'Auvergne, une des quatre principautés féodales auvergnates rivales pour l'unification de cette régionc. Par son histoire et son patrimoine bâti la ville est classée Pays d'Art et d'histoire.
Jusqu'en 1531, date d'annexion de l'Auvergne par la couronne de France, Riom était la capitale du duché d'Auvergne, une des principautés féodales auvergnates. La ville est d'origine gallo-romaine : Ricomagus, « riche marché ». Dans l'intense féodalité de l'Auvergne à partir de l'an mil, la ville a grandi autour de l'église collégiale de Saint-Amable, le saint local, qui fut l'objet de pèlerinages.
Époque moderne
1508 : Construction de l'hôtel de Cériers, par la famille de Sereys (alliée aux Dubourg), actuel hôtel de ville ;
1531 : Annexion de l'Auvergne et de Riom à la couronne de France ;
Vers 1530/1540 : Construction de la maison des Consuls, par Jacques du Bourg, Lieutenant Général de la Sénéchaussée d'Auvergne, et de l'hôtel Guymoneau ;
1541 : Installation de la justice à Riom ;
1551 : Installation du Présidial à Riom ;
1577 : Installation d'un Bureau des finances ;
1589 : Guerres de religions en Auvergne. Riom est le chef de la Ligue en Basse-Auvergne ;
1618 : Installation des Pères de l'Oratoire ;
1623 : Installation du premier couvent des Visitandines, aujourd'hui une résidence ;
1630 : Grande peste à Riom ;
1640 : Construction du deuxième monastère de la Visitation, devenue l'Institution Sainte-Marie ;
1658 : Construction de l'hôpital général ;
1739 : Démolition des remparts de la ville ;
1740 : Construction de l'Hôtel Dufraisse du Cheix, actuel musée Mandet.
La flèche de l'église Saint-Amable est détruite en 1794, ce qui explique aussi qu'une partie de l'église soit construit selon un style baroque tardif.
Les députés Romme et Soubrany sont guillotinés en 1795.
1801 : Riom devient sous-préfecture du Puy-de-Dôme ;
1813 : l'ancien couvent des Cordeliers est transformé en maison centrale ;
1824 - 1848 : Construction de la Cour d'appel ;
1855 : Arrivée du chemin de fer à Riom, depuis Gannat ;
1859 : Création du musée Mandet ;
1862 : Voyage de Napoléon III en Auvergne et plus particulièrement à Riom ;
1883 : Construction de la manufacture des tabacs place Rouher ;
1886 : Installation des Pères Maristes et ouverture du lycée Sainte-Marie (qui existe toujours).

Population: 19 011 hab.

Riom. Entrée de la Rue de Mozat
Entrée de la Rue de Mozat
Riom. Fontaine de la Harpe et Rue du Commerce
Fontaine de la Harpe et Rue du Commerce
Riom. L'Hôtel de Ville
L'Hôtel de Ville
Riom. La Gare
La Gare
Riom. La Halle aux Blé
La Halle aux Blé
Riom. Place de la Halle
Place de la Halle
Riom. Place J.B Laurent
Place J.B Laurent
Riom. Place Saint-Amable
Place Saint-Amable
Riom. Quai de la Gare
Quai de la Gare
Riom. Rue du Commerce
Rue du Commerce
Riom. Rue du Commerce
Rue du Commerce
Riom. Rue de L'Hôtel de Ville
Rue de L'Hôtel de Ville
Riom. Rue du Mozat
Rue du Mozat
Riom. Rue Saint-Amable
Rue Saint-Amable
Riom. Rue Saint-Amable
Rue Saint-Amable
Riom. Visitation Sainte-Marie
Visitation Sainte-Marie