Photos anciennes et historiques de Rillieux-la-Pape, Auvergne-Rhône-Alpes
autor

L'histoire de Rillieux-la-Pape, Auvergne-Rhône-Alpes en photos

La description: Rillieux-la-Pape Écouter est une commune française, située dans la métropole de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes.
Cette commune fut formée par la réunion de deux anciennes communes de l'Ain, Rillieux et Crépieux-la-Pape, en 1972. Les « transferts » d'un département à l'autre s'étaient préalablement réalisés en 1968 et incluaient le détachement et l'adjonction à Rillieux, de Vancia, ancien hameau de Miribel dans l'Ain.
Les plus anciennes traces historiques faisant référence à Rillieux-la-Pape datent de Charlemagnea 1, : le prieuré est alors cité sous le nom Religiacum dans un acte de 971 confirmant les privilèges accordés à l'abbaye de l'Île Barbe. Le prieuré est confiée à l'abbaye de l'Île Barbe par le roi Conrad III de Bourgogne en 974 et le pape Lucius III en 1183b 1. Une autre référence datant de 985 est faite à Rialiacus dans un échange entre Hugues, abbé de Savigny et l'abbé Eldebert de l'Île Barbe sur une fermea. Pierre de Chanoz vend tout ce qu'il possède sur le territoire de Rilleu en 1228 à l'abbayea. En 1235, Humbert II de Montluel vend à l’abbé de l'Île Barbe Guillaume de Jarez tous les droits qu'il avait sur la paroisse de Rilleua 3. L'abbaye de l'Île Barbe ayant acquis tout le territoire, un différend a lieu en 1326 entre l'abbé et le comte de Savoie au sujet de la juridiction de Rillieua; un légat du Pape décide que c'est bien à l'abbaye de l'Île Barbe que revient ce droit. Les conclusions de ce traité ne sont toutefois pas respectées et la seigneurie de Miribel exerçait la justice sur ce territoirea jusqu'en 1727, date à laquelle la seigneurie de Rillieux naita aux mains de Claude-Paul Javoyeb. La seigneurie passa de mains en mains jusqu'à Simon-Claude Boulard de Gatellier en 1766, qui est aussi le seigneur de Cuire.
La commune de Rillieu est établie le 1er août 1790, pendant la Révolution elle est alors placée dans le département de l'Ain en 1791 et une partie des hameaux qui la composaient sont attribués à Caluire. Lors du siège de Lyon en 1793, Rillieux, à l'instar de Caluire, est forcée d'héberger l'armée conventionnelle menée par Dubois-Crancé ; le quartier général est alors établi au château de la Pape. Pendant la guerre de 1814, la commune est occupée par les Autrichiens jusqu'au 9 juin 1814.
La commune a été formée le 15 décembre 1972 par la réunion de deux communes, Rillieux et Crépieux-la-Pape. Ces communes faisaient partie de l'Ain jusqu'en 1967, date à laquelle des communes de l'Ain et de l'Isère furent rattachées au Rhône lors de la création de la communauté urbaine du Grand Lyon. On doit aussi noter qu'une ancienne famille du Forez a donné son nom à ce domaine : Pierre, seigneur de La Roüe était vivant en 1277.
La réunion de ces deux communes fut une sorte de retour en arrière, car Crépieux-la-Pape n'avait été à l'origine qu'un hameau de Rillieux, mais se développa et en fut détaché pour former une commune distincte en 1927. Quarante-cinq ans plus tard, les deux communes ayant continué à se développer, elles ne formaient plus qu'une seule agglomération qui a été à nouveau réunie.

Population: 30 410 hab.

Rillieux-la-Pape. École de Filles
École de Filles
Rillieux-la-Pape. L'Église
L'Église
Rillieux-la-Pape. La Gare
La Gare
Rillieux-la-Pape. La Grande Rue
La Grande Rue
Rillieux-la-Pape. La Grande Rue
La Grande Rue
Rillieux-la-Pape. La Mairie et les Ecoles
La Mairie et les Écoles
Rillieux-la-Pape. Place de la Mairie
Place de la Mairie
Rillieux-la-Pape. Place de la Poste
Place de la Poste
Rillieux-la-Pape. La Place et la Route de Bourg
La Place et la Route de Bourg
Rillieux-la-Pape. Quartier de Vancia
Quartier de Vancia
Rillieux-la-Pape. Quartier de L'Eglise
Quartier de L'Eglise
Rillieux-la-Pape. Route Nationale
Route Nationale