Photos anciennes et historiques de Bagnols-sur-Cèze, Occitanie
autor

L'histoire de Bagnols-sur-Cèze, Occitanie en photos

La description: Bagnols-sur-Cèze est une commune française située dans le département du Gard, en région Occitanie.
C'est au début du XIIe siècle qu'apparaît dans les textes le nom de la ville de Bagnols. Le XIIe et le XIIIe siècle sont des siècles de croissance et de développement pour Bagnols. En 1314. Bagnols grandit autour de son château féodal (à l'emplacement de l'actuelle médiathèque) et de son marché (transféré depuis Saint-Victor-la-Coste sur décision royale en 1223). La voie menant de Nîmes à Viviers (future RN 86) est déplacée d'un demi-kilomètre vers l'est pour passer par l'actuelle rue de la République et traverser la Cèze comme aujourd'hui : un pont est vraisemblablement construit dès cette époque. Le point d'eau principal, la "Grande Fontaine" est aménagé près de l'église romane Saint-Jean-Baptiste.
Les XVIIe et XVIIIe siècles sont des siècles de prospérité, avec comme secteurs moteurs l'artisanat textile, l'élevage du ver à soie, la culture de la vigne et de l'olivier. En ces terres un temps dominées par les protestants, les prêtres missionnaires de Saint-Joseph se voient confier en 1661 la paroisse et un collège. Ce collège est installé sous Louis XVI dans de nouveaux bâtiments, sur l'emplacement de l'ancien château (l'« ancien collège », devenu « l'îlot Saint-Gilles », c'est-à-dire la médiathèque).
Un nouvel hôpital (l'« hôtel-Dieu », actuelle maison de retraite) est édifié au même moment à l'emplacement de l'ancienne citadelle qui gardait la ville.
Au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle la population bagnolaise se maintient entre 4 000 et 5 000 habitants, mais la ville se modernise : destruction de portes et remparts, création de boulevards et d'espaces verts (le jardin du Mont-Cotton avec son théâtre de verdure), assainissement et amélioration de l'approvisionnement en eau, revêtement ou pavement des rues, déplacement du cimetière… Dans les années 1870, le chemin de fer dessert la commune, la gare est inaugurée en 1881.
Des grands ensembles sont construits tout autour du vieux centre historique pour accueillir les nouveaux habitants : les plus remarquables sont ceux du quartier des Escanaux, œuvre de Georges Candilis, Alexis Josic et Shadrach Woods. L'agriculture cède la première place à l'industrie et aux services et Bagnols devient un temps « la ville la plus jeune de France ». Un lycée « classique » et un lycée « technique » prennent le relais du « vieux collège » tandis qu'un centre hospitalier moderne sort de terre à proximité de l'Hôtel Dieu.

Population: 18 072 hab.

Bagnols-sur-Cèze. Avenue Eugène Thôme
Avenue Eugène Thôme
Bagnols-sur-Cèze. Avenue du Pont
Avenue du Pont
Bagnols-sur-Cèze. Avenue de la Poulagière
Avenue de la Poulagière
Bagnols-sur-Cèze. Boulevard de la Gare
Boulevard de la Gare
Bagnols-sur-Cèze. Boulevard Théodore Lacombe
Boulevard Théodore Lacombe
Bagnols-sur-Cèze.Ecole Superieure Professionnelle
Ecole Superieure Professionnelle
Bagnols-sur-Cèze. L' Hôpital Vue d'ensemble
L' Hôpital Vue d'ensemble
Bagnols-sur-Cèze. L'Hôtel-Dieu
L'Hôtel-Dieu
Bagnols-sur-Cèze. Hôtel des  Postes
Hôtel des Postes
Bagnols-sur-Cèze. Hôtel de Ville
Hôtel de Ville
Bagnols-sur-Cèze. La Gare
La Gare
Bagnols-sur-Cèze. La Gare
La Gare
Bagnols-sur-Cèze. Les Epanchoirs
Les Epanchoirs
Bagnols-sur-Cèze. Place  du Bourg-Neuf
Place du Bourg-Neuf
Bagnols-sur-Cèze. Place de la Poulagière
Place de la Poulagière
Bagnols-sur-Cèze. Rue Poulagière
Rue Poulagière