Photos anciennes et historiques de Anzin (Nord), Hauts-de-France
autor

L'histoire de Anzin (Nord), Hauts-de-France en photos

La description: Anzin est une commune française de la banlieue de Valenciennes, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.
Le village d'Anzin est cité pour la première fois en 877 sous le nom d'Asinium dans l'acte par lequel Charles le Chauve en fait don à sa fille Ermentrude, abbesse d'Hasnonc. À cette époque, la région faisait partie de la Lotharingie.
usqu'à la fin du XVIIIe siècle, le village compta quelques centaines d'habitants. L'église fut érigée dès l'origine à son emplacement actuel, où elle fut plusieurs fois reconstruite.
À l'est du village s'étendait une zone marécageuse, les marais de l'Épaix et du Noir-Mouton. Vers 1452 fut creusé un canal longeant ces marais. Nommé « Riviérette », il détournait une partie des eaux de l'Escaut, qui traversait à cette époque la ville de Valenciennes, jusqu'au lieu-dit de « la Folie » à Bruay-sur-l'Escaut. C'est le tracé de ce premier canal qui fut repris trois siècles plus tard pour créer le canal de l'Escaut.
La compagnie des mines développe diverses innovations qui transforment la ville. En 1835, une première locomotive à vapeur sort de ses ateliers, et un chemin de fer est mis en service. La première ligne voyageur de la compagnie ouvre en 1838, et en 1842 une gare est construite à Anzin, desservant le tronçon Anzin - Saint-Waastb , prolongé ensuite jusqu'à Somain et Péruwelz en Belgique. L'exploitation de ce chemin de fer de Somain à Peruwelz était assurée par la Compagnie des Mines d'Anzin. Au cours du XIXe siècle, plusieurs usines s'implantent dans la ville : en 1834, les frères Léon et Paulin Talabot créent les Forges et Laminoirs d'Anzin, qui fusionnèrent en 1849 avec les forges de Denain sous le nom de Forges et aciéries de Denain-Anzin.
En 1853, la société des Forges fait appel à des sœurs de Saint Vincent de Paul pour mettre en place diverses œuvres sociales, et en 1854, elles ouvrent une école de garçons et une école de filles qui fonctionnent jusqu'en 1906, ainsi qu'une salle d'asile.
En 1881, l'ancien tramway de Valenciennes met en service une première ligne de tramway à vapeur reliant Anzin à Raismes, puis l'année suivante à Condé-sur-Escaut et Saint-Amand-les-Eaux. En 1882 est fondée la tuyauterie Escaut-et-Meuse.

Population: 13 303 hab.

Anzin. Avenue Dampierre
Avenue Dampierre
Anzin. Cours de Dessin Industriel
Cours de Dessin Industriel
Anzin. Eglise Sainte-Croix
Eglise Sainte-Croix
Anzin. Entrée du Chantier des Mines
Entrée du Chantier des Mines
Anzin. Hotel des postes et École Maternelle
Hotel des postes et École Maternelle
Anzin. La Gare
La Gare
Anzin. Rue de Condé
Rue de Condé
Anzin. Rue Fener
Rue Fener
Anzin. Rue Jean-Jaurès
Rue Jean-Jaurès
Anzin. Rue de Saint-Amand
Rue de Saint-Amand
Anzin. Rue Saint-Louis
Rue Saint-Louis
Anzin. Théâtre Municipal
Théâtre Municipal