Photos anciennes et historiques de Pontoise, Île-de-France
autor

L'histoire de Pontoise, Île-de-France en photos

La description: Au XVIIIe siècle, la ville connaît une relative croissance économique et démographique. D'importants travaux d'urbanisme sont réalisés. Les fortifications sont vendues et détruites tout comme l'ancien château de Pontoise par Louis XV, pour cause d'insalubrité. Au cours de ce siècle, Pontoise joue un rôle politique non négligeable. En effet, le Parlement de Paris s'y établit à deux reprises, en 1720 et 1753, à titre de sanction du pouvoir royal. Mais elle n'est plus qu'un lieu d'exil, laissant son nom à l'expression péjorative « Revenir de Pontoise », signifiant la déconfiture. Par ailleurs, Pontoise est touché par les émeutes frumentaires de la « guerre des Farines » (1775), qui éclatent en réaction à la libéralisation du commerce des grains voulue par Turgot. À cette époque, l'industrie périclite, à l'exception de la meunerie, l'activité est surtout constituée de la viticulture et du marché aux grains, la ville ne compte plus qu'environ quatre à cinq mille habitants, soit la moitié de sa population du XIVe siècle. Les ordres religieux sont touchés par la crise spirituelle, le couvent des bénédictines anglaises, le plus récent, ferme en 1784, faute de vocations.
Comme on le voit sur l'aquarelle de Louis Signy, en 1792, le pont est toujours habité, mais ses arches centrales sont désormais trop étroites pour laisser passer les bateaux, qui n'ont pas cessé de grandir. Ce pont sera remodelé entre 1800 et 1840, fortement remanié en 1870, remplacé en 1891 par un pont métallique avant d'être détruit par le génie militaire français en juin 1940. Remplacé par un pont provisoire en bois après l'Armistice il est remplacé en janvier 1948 par un pont à deux culées et poutres en acier.
Au XIXe siècle, l'arrivée, en janvier 1846, de la ligne de chemin de fer de Paris à Lille et la Belgique suscite des espoirs de développement, mais la gare, dite de "Pontoise", se nomme en fait Saint Ouen lès Pontoise et se situe à plus de 2 km sur l'autre rive de l'Oise, à Épluches, hameau du nord de Saint-Ouen-l'Aumône. Elle n'a qu'un impact fort limité sur la ville. Mais une gare est enfin construite aux portes de la ville en 1863, le long de la Viosne, lors de l'ouverture de la ligne Paris-Dieppe, et permet à Pontoise de communiquer avec Paris et la banlieue proche. Le niveau de la population amorce une reprise, et les zones industrielles et d'habitat se développent aux alentours grâce au train (nœud ferroviaire de Saint-Ouen-l'Aumône). La gare de Pontoise, vers 1906.
Un projet de grandes percées comme à Paris voit le jour pour relier les quatre points cardinaux à l'église Saint-Maclou (cathédrale depuis 1966) : seule la rue Thiers, à l'origine nommée rue Impériale, en direction de la nouvelle gare et en forte pente est inaugurée le 10 octobre 1869, en même temps que la statue du général du Premier Empire Charles Victoire Emmanuel Leclerc, natif de la ville, qui la surplombe.
Antérieurement à la loi du 10 juillet 196442, la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département du Val-d'Oise et à son arrondissement de Pontoise, après un transfert administratif effectif au 1er janvier 1968. Bien que la ville soit officiellement le chef-lieu du département, la préfecture et le conseil départemental ont leur siège dans la commune voisine de Cergy.

Population: 31 422 hab.

Pontoise. Abside Église  Notre-Dame
Abside Église Notre-Dame
Pontoise. Avenue du Maréchal Canrobert
Avenue du Maréchal Canrobert
Pontoise. Boulevard des Fosses
Boulevard des Fosses
Pontoise. Couvent de la Compassion
Couvent de la Compassion
Pontoise. Église Notre-Dame
Église Notre-Dame
Pontoise. Église Notre-Dame de Pontoise
Église Notre-Dame de Pontoise
Pontoise. Église Notre-Dame
Église Notre-Dame
Pontoise. La Gare
La Gare
Pontoise. La Gare
La Gare
Pontoise. Place Notre Dame
Place Notre Dame
Pontoise. Rue des Estanets
Rue des Estanets
Pontoise. Rue du  Haut de l'Hermitage
Rue du Haut de l'Hermitage
Pontoise. Rue Saint Jacques et l Escalier Boiteux - Rue Basse
Rue Saint Jacques et l Escalier Boiteux - Rue Basse
Pontoise. Rue Thiers
Rue Thiers
Pontoise. Rue Thiers
Rue Thiers
Pontoise. Une vue du Marché
Une vue du Marché